Eye Tracking de 1949

cendrier Georges Sellers

En 1949, fumer était bon pour la santé selon cette publicité de Camel. Le cendrier, l’accessoire indispensable de l’époque pour accompagner cette pratique aujourd’hui plus que contestée, se multipliait comme des petits pains sur les tables des cafés, bars et restaurants.

Quelle aubaine pour les fabricants de cigarettes, alcools ou autres industriels de l’époque pour y placer un logo publicitaire visible de tous! En effet, pour que la cendre tombe au bonne endroit, il est indispensable de jeter un coup d’oeil  en direction du cendrier. Une des premières techniques de « eye tracking » (contact visuel) que l’on retrouve aujourd’hui avec les bandeaux publicitaires sur les sites internet.

Les artistes aussi avaient leurs places dans ces supports de promotion. Georges Sellers, lors de son passage au Grand Café de Nevers, y fait inscrire le nom de son big band de l’époque.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s